Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mercredi 19 avril 2017

La formation rénovée des accueillants familiaux entrera en vigueur au 1er juillet

Dans le cadre de la loi Vieillissement, le Gouvernement a souhaité redonner un nouveau souffle à l'accueil familial, modalité d'accompagnement des personnes âgées et handicapées assez peu utilisée. La formation des accueillants familiaux est notamment réformée et un décret publié le 16 avril au Journal officiel en dessine les nouveaux contours. Ces nouvelles règles entrent en vigueur au 1er juillet 2017. 

La formation initiale et continue est à la charge du président du conseil départemental. La première est organisée pour une durée minimale de cinquante-quatre heures, dont une formation préalable au premier accueil d'au moins douze heures, organisée dans les six mois suivant l'obtention de l'agrément. Ce premier enseignement porte notamment sur le cadre juridique et institutionnel, le rôle de l'accueillant familial, le contrat d'accueil et le projet d'accueil personnalisé. La formation initiale complémentaire est ensuite organisée dans un délai maximum de vingt-quatre mois après agrément. Le conseil départemental propose également la formation continue "selon des modalités qu'il définit au regard des besoins évalués par ses services et des attentes de l'accueil familial, pour une durée minimale de douze heures pour chaque période d'agrément". 

Cet enseignement doit permettre à l'accueillant familial d'acquérir ou d'approfondir des connaissances, dans trois domaines notamment : le positionnement professionnel, l'accueil et l'intégration de la personne âgée ou de la personne handicapée, et l'accompagnement de l'usager dans les actes essentiels de la vie quotidienne et les activités ordinaires et sociales. 

Plusieurs cas de dispense, de tout ou partie de la formation, sont par ailleurs listés. C'est le cas des accueillants disposant d'un diplôme d'État d'accompagnement éducatif et social (DEAES), d'auxiliaire de vie sociale (DEAVS) ou d'aide médico-psychologique (DEAMP). Les accueillants ayant reçu dans les cinq années précédant leur agrément une attestation de suivi à la formation de base ou une formation d'un niveau au moins équivalent sont dispensés de l'initiation aux gestes de secourisme. Pour les autres, l'initiation doit être assurée dans un délai de vingt-quatre mois. Le décret précise enfin que les dispositions relatives à la formation initiale ne sont pas applicables aux accueillants familiaux déjà agréés et ayant exercé une activité avant le 1er juillet 2017. 
Cécile Rabeux

Tous droits réservés 2001/2017 — HOSPIMEDIA

Aucun commentaire: