Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mardi 23 février 2016

L'art et la psychanalyse du « psychic retreat »

18 février 2016


PSYCHANALYSE
Couverture ouvrage
DES TANIÈRES ET DES TERRIERS : LES REFUGES DE LA PSYCHÉ CHEZ LOUISE BOURGEOIS ET FRANZ KAFKA
Éditeur : ITHAQUE
Résumé : Propos psychanalytique anglo-saxon sur le « refuge psychique » (John Steiner) dans l'art de L. Bourgeois et F. Kafka.  
Refuge protecteur et retrait pathologique
John Steiner appelle « refuges psychiques »  les « espaces psychiques sécurisés dans lesquels un sujet se retire pour se protéger de tout contact émotionnel, éviter l'angoisse et la souffrance ». Steiner donne à ces refuges psychiques une connotation pathologique, mais Gregorio Kohon s'applique dans ce livre à démontrer qu'ils peuvent au contraire être utiles aux sujets : « la capacité de préserver un lien d'intimité avec soi-même, en excluant les autres, pourrait bien constituer le moyen par lequel l'enfant développe un sentiment de protection et de sécurité ». Dans les situations traumatisantes, le refuge psychique pourrait même devenir vital, ajoute Kohon, qui le distingue de l' « état de retrait psychique » décrit par Winnicott en termes de régression, qui lui, relève de la pathologie, et notamment de la pathologie des états-limites (voire de l'autisme). 

Aucun commentaire: