Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 26 février 2016

Julia Kristeva : «Pour un intellectuel, dire, c’est faire»

Par  et  — 

La psychologue et philosophe hyperactive regrette que «l’université se replie sur elle-même» et s’inquiète de la toute-puissance des «idéologues» qui flattent une «opinion publique frustrée et déprimée».

Résultat de recherche d'images pour "Julia Kristeva : «Pour un intellectuel, dire, c’est faire»"
Après Cet incroyable besoin de croire ou l’Horloge enchantée, Julia Kristeva publie Beauvoir présente(Fayard). Psychanalyste, philosophe, linguiste, écrivaine, elle s’interroge ici sur le rôle de l’intellectuel, sur la croyance fanatique ou le nihilisme.


Aucun commentaire: