Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mardi 23 février 2016

Handicap FHF et Fegapei égrènent les dix pistes d'action pour un meilleur parcours du handicap psychique

Engagées dans un tour de France des pratiques professionnelles autour du handicap psychique depuis fin novembre 2014*, la FHF et la Fegapei ont accouché le 19 février dernier d'un ouvrage collectif recensant les bonnes pratiques à l'adresse des secteurs sanitaires et médico-sociaux. Sur la base des échanges tenus lors de six ateliers collaboratifs à Lille, Lyon, Strasbourg, Nantes, Dijon et Aix-en-Provence, dix recommandations ont ainsi été mises en avant. L'objectif ? Qu'acteurs du sanitaire et du médico-social trouvent leur place dans le parcours du handicap psychique.

"En ce qui concerne le handicap psychique, il y a beaucoup de clichés, de représentations sur les professionnels, qui existent, que ce soit le sanitaire sur le médico-social ou l'inverse", rappelait à Hospimedia Louise Muller, coordinatrice des priorités de santé à la Fegapei (lire notre interview ci-contre). Partant du constat que la méconnaissance entre secteur sanitaire et médico-social — source d'incompréhension entre professionnels — peut aussi se répercuter sur la prise en charge de la personne handicapée psychique, la FHF et la Fegapei ont ainsi réussi à mettre quelque 322 participants autour de la table. Parmi eux, 59% relevaient du secteur médico-social, 22% du secteur sanitaire et 19% d'autres secteurs, dont celui de l'insertion.

Une adolescente souffrant de troubles psychiques progressivement déscolarisée, un enfant autiste suivi de ses 2 ans jusqu'à l'âge adulte... Ce sont avec ces deux exemples en tête — révélateurs de carences dans l'accompagnement — que les professionnels ont identifié les principaux enseignements clés, déclinés en quarante leviers d'action. Y figurent notamment le travail sur le partage d'expertise, le parcours de vie et la coordination des dispositifs sur le territoire. Sont évoqués à cet égard, l'anticipation des transitions entre hôpital et domicile, le repérage des moments de vulnérabilité ou encore la création d'un répertoire territorial des partenariats existants. Côté formation et recherche-action, Fegapei et FHF insistent sur le besoin d'appuyer les projets innovants et expérimentaux, comme la mise en place de consultations avancées d'infirmier psychiatrique en établissement médico-social.

Les 10 enseignements clés :

  • sensibiliser au handicap psychique pour faire évoluer les représentations ;
  • impliquer la personne ;
  • partager les expertises (organisation de rencontres croisées, connaître les compétences des professionnels, partager l'information, considérer l'expertise de l'usager...) ;
  • penser parcours de vie (anticiper les transitions entre hôpital, domicile et milieu professionnel, repérer les moments de vulnérabilité pour prévenir les décompensations...) ;
  • questionner l'orientation tout au long de la vie, adapter les accompagnements ;
  • associer l'environnement familial et les proches aidants ;
  • coordonner les dispositifs sur les territoires (améliorer la connaissance des professionnels sur les dispositifs existants, favoriser les passerelles entre structures de soins et d'accompagnement, créer des outils de coordination...) ;
  • développer la formation et la recherche-action ;
  • construire un parcours de soins individualisé ;
  • oser, imaginer (réinventer les solutions d'accompagnement, décloisonner via les nouvelles technologies...).
Agathe Moret 
* L'initative a été soutenue par la Mutuelle Intégrance et Apicil Prévoyance.
Tous droits réservés 2001/2016 — HOSPIMEDIA

Aucun commentaire: