La psychiatrie française en revue, etc.

Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

samedi 24 juin 2017

Jean Oury... Celui qui faisait sourire les schizophrènes


Présentation de l'ouvrage : Récit éclairé sur l'histoire d'un homme, Jean Oury et d'une pratique d'accompagnement de personnes en difficulté psychique, située entre attention individuelle et pratique du collectif.






De psychiatrie en psychanalyse avec Winnicott



Présentation de l'ouvrage : En 2006, L’accueil en pratique institutionnelle (Champ social) tentait de renouveler l’approche clinique de ce qu’il est convenu d’appeler « psychothérapie institutionnelle » à partir d’une relecture de certaines propositions théoriques de Winnicott plutôt audacieuses et controversées notamment l’hypothèse d’un féminin non pulsionnel. Le présent ouvrage reprend ce point de départ théorique et le prolonge pour mettre en tension deux paradigmes : le précoce (early) et le profond (deep), en s’appuyant sur une notion winnicottienne particulièrement négligée malgré ses conséquences épistémologiques et thérapeutiques, celle de la double dépendance ou dépendance absolue des premières semaines de la vie. Si la discontinuité de la présence de l’objet est fondatrice de l’accès à la représentation, c’est en personne et en présence que l’autre secourable, le Nebenmensch, le care-giver, se doit aussi de se manifester.


La psychiatrie a-t-elle encore les moyens d’être en marche ?

Résultat de recherche d'images pour "le syndicat des psychiatres des hopitaux"


Psychologie : la raison fait le bonheur

Dans « Tribus morales », le chercheur américain Joshua Greene reformule la morale à la lumière des neurosciences. Stimulant.
LE MONDE DES LIVRES  | Par 

Tribus morales. L’émotion, la raison et tout ce qui nous sépare (Moral Tribes. Emotion, Reason, and the Gap Between Us and Them), de Joshua Greene, traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Sylvie Kleiman-Lafon, Markus Haller, 556 p., 28 €.

« Adam », de Giuseppe Arcimboldo (1578).

Portée par l’espoir de trouver dans la science les réponses aux questions qui ont occupé les philosophes pendant plus de deux millénaires, la psychologie expérimentale appliquée à la morale connaît un remarquable essor. Le travail de Joshua Greene, professeur de psychologie à Harvard (Massachusetts), s’inscrit directement dans cette lignée.
Résultat de recherche d'images pour "Tribus morales. L’émotion, la raison et tout ce qui nous sépare Tribus morales. L’émotion, la raison et tout ce qui nous sépare joshua greene"

Santé mentale, 3e cycle : les internes présentent leurs doléances au ministère

Sophie Martos
| 23.06.2017










































































                                                                                                                                         


L'Intersyndicat national des internes (ISNI) a rencontré ce vendredi la ministre de la Santé Agnès Buzyn et son cabinet afin de faire le point sur les dossiers épineux. Le syndicat sort plutôt « rassuré de cette rencontre »  qui a « permis au ministère de prendre des engagements fermes sur les sujets » préoccupant les jeunes.
Le syndicat a demandé qu’un plan national de lutte contre les risques psychosociaux des professionnels de santé soit mis en place sans délai. Un vœu cher aux structures jeunes qui ont présenté mi-juin une enquête alarmante sur la santé mentale des externes, internes, chefs de clinique et assistants. Ils réclament le respect strict de la réglementation sur le temps de travail, la formation au management dès l'externat et le renforcement des services de santé au travail.

NEUROSCIENCES A Seattle, plongée dans la fabrique de la conscience






Au Allen Institute for Brain Science, doté de moyens technologiques faramineux, on produit des analyses du cerveau uniformisées à la chaîne, comme des médicaments à l’usine. Avec comme but, un jour peut-être, de percer le mystère de la conscience


vendredi 23 juin 2017

La consommation mondiale d’opioïdes explose

Ces drogues présentes dans certains médicaments antidouleurs menacent la santé de 35 millions d’usagers.

LE MONDE |  | Par 

C’est un tableau toujours plus affligeant que dresse le rapport mondial sur les drogues 2017, publié jeudi 22 juin par l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

Pour sa vingtième édition, le document analyse le marché des drogues d’origine végétale, synthétiques, la criminalité organisée et les flux financiers illicites. Tous ces voyants sont au rouge. On estime que plus de 250 millions de personnes, soit environ 5 % de la population adulte mondiale, auraient consommé des drogues au moins une fois en 2015. Plus inquiétant encore : environ 29,5 millions d’entre elles, soit 0,6 % de la population adulte mondiale, présentent des symptômes de dépendance et nécessitent un traitement.

Se réconcilier avec son corps et avec soi-même


Résultat de recherche d'images pour "le figaro santé"

Pascale Senk 

Un visage pour les 100 personnes les plus pauvres de la planète

23.06.2017

Le recensement est a priori impossible, tant les personnes en situation de misère sont nombreuses dans le monde. Mais une campagne de communication de l'ONG américaine Fund for peace, avec l'agence Havas Sydney, a pris le contrepied des classements des plus grandes fortunes mondiales.

Le classement "Bottom 100" de ces visages de l'extrême pauvreté actuelle a été élaboré pendant près de 2 ans
Le classement "Bottom 100" de ces visages de l'extrême pauvreté actuelle a été élaboré pendant près de 2 ans Crédits : Fund for Peace

Comment réussir encore à sensibiliser à la fracture sociale et à la pauvreté et à recueillir des dons pour y remédier ? L'ONG américaine Fund for peace a choisi, avec l'aide de l'agence Havas Sydney, l'image; et une référence, par opposition aux traditionnels classements des plus riches sur Terre, notamment celui des célébrités établi par le magazine Forbes. L'ONG détourne cette référence pour donner visage, et par là-même dignité, aux invisibles et aux plus démunis, comme les magazines prestigieux le font pour les plus puissants.


Les ados français premiers fumeurs de joints en Europe

Camille Roux
| 23.06.2017

Les jeunes français consomment plus de tabac et d'alcool que la moyenne de leurs voisins européens, mais surtout plus de cannabis. C'est ce que démontrent les résultats du Baromètre santé 2016 de Santé publique France, publié par l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT). En effet, ces nouvelles données mettent en exergue une consommation de cannabis très importante chez les adolescents français. L'hexagone se classe même au premier rang européen des pays consommateurs sur 35 pays interrogés. Quasiment un jeune de 16 ans sur deux (48 %) a déjà expérimenté le cannabis au cours de l'année 2014. Parmi eux, 9 % sont des fumeurs réguliers.